samedi 6 octobre 2018

Faire des études contribue-t-il au bien-être ?


En croisant plusieurs sources de données françaises, le Cepremap* met en évidence une relation claire entre niveau de diplôme et bien-être, que ce dernier s’exprime par la satisfaction de vie ou la confiance envers les autres.

L’augmentation de la satisfaction de vie avec le niveau du diplôme transite largement par un effet de revenu : un diplôme plus élevé permet de mieux gagner sa vie, ce qui augmente la satisfaction de vie.
Par contraste, le fait que les plus diplômés soient plus enclins à faire confiance aux autres ou à avoir confiance en l’avenir ne semble pas lié à leurs revenus : à revenus égaux  les plus diplômés sont plus confiants et optimistes que les moins diplômés .
* Centre pour la recherche économique et ses applications

Cepremap, Revenu, confiance et bien-être, 5 octobre 2018


QUESTION : Pourquoi le diplôme est-il facteur de bien-être ?

Aucun commentaire: